Biographie

Publié le par Sly_93



UNE ENFANCE DIFFICILE


Pour le petit Sylvester, la vie a commencé plutôt mal. Après une naissance particulierement difficile, les médecins parviennent à le garder en vie, mais de cette dure épreuve il conservera les marques durant toute son existence : une paralysie faciale partielle. Cette infirmité aura pourtant sur l'enfant moins de répercussions psycologiques que le divorce de ses parents, qui survient lors de sa onzième année. A la suite de ce drame familial, Sylvester adopte un comportement classique dans ce genre de situation : il devient un veritable cancre dont les écoles de Philadelphie se débarrassent les unes après les autres. Le jeune garçon est un redoutable rebelle, candidat au cas social et incapable de donner une direction positive à sa vie.

PASSIONE PAR LE SPORT ET LE THEATRE

C'est au cours de son adolescence que survient pourtant le miracle. Il se découvre deux passions, qu'on pourrait croire contradictoires, mais dans lesquelles il s'investit avec le même enthousiasme : le sport et le théâtre. C'est en Suisse, à l'American College, qu'il va développer simultanément ces deux disciplines avant de retourner au pays à l'âge de 21 ans. A l'université de Miami, il remporte un prix de théâtre, et c'est bardé de diplômes et récompenses qu'il terminera ses études, pour ensuite s'installer New York avec la ferme intention de devenir un acteur professionnel.

SE BATTRE POUR SURVIVRE

Au contact des réalités de la vie, son bel enthousiasme va s'émousser. Stallone découvre qu'il ne suffit pas d'avoir des diplomes pour devenir une vedette, ni même pour travailler tout simplement. Il se rappelle de cette époque difficile : "J'ai été rejeté comme un malpropre par tout ce que New York compte comme agents de casting. J'ai dû passer plus de 5 000 auditions ! Quand j'y repense aujourd'hui, je n'arrive toujours pas à en rire... C'était une expérience vraiment cruelle... Je jure solennellement que tant que je serai dans une position de pouvoir je serai toujours aimable avec les débutants qui se battent pour survivre, et que j'essayerai toujours d'en engager dans le mesure du possible."
Pour payer ses pizzas et son loyer, Sly est obligé de faire des petits boulots : coursier, videur, et même préposé au nettoyage des cages de fauves dans le zoo de Central Park. Et puis, les engagements se faisant toujours attendre, il décide, pour garder un contact de l'art dramatique, de se mettre à écrire. Ce qui ne sera en 1970 qu'un petit agrément va rapidement se transfromer en passion. Et décidé à ne pas garder dans son tiroir les dizaines d'histoires qu'il a écrites, Sly va entreprendre de les adapter systématiquement en scenarios.

LES PREMIERS PETITS ROLES

En 1974, c'est toujours le temps des vaches maigres, mais, oubliant les problèmes matériels auxquels il devra faire face inévitablement, il décide de fonder un foyer. Il se marie donc le 28 septembre avec une certaine Sasha Czak, qui lui donnera deux beaux garçons : Sage et Seth. Son engagement matrimonial lui porte visiblement chance, puisqu'il est engagé peu de temps après dans le film "The Lords Of Flatbush". Ironiquement, il ne s'était présenté à l'audition que pour accompagner un copain. Dans ce film, il interprétera le rôle d'un délinquant nommé "Stanley Rosiello", en compagnie de Henry Winkler, Susan Blakely et Perry King, d'autres inconnus qui feront par la suite une bonne carrière. Lors du tournage, les qualités de Sylvester seront évidemment remarquées par les responsables du film, puisqu'on le laissera même en réecrire quelques scènes.

SLY GOES TO HOLLYWOOD

Avec son cachet, le jeune acteur met un peu d'ordre dans sa comptabilité anémique et parvient même à mettre de côté quarante maigres dollars pour s'acheter une Oldsmobile agonisante. Avec ce vehicule moribond, il parviendra quand même à traverser le pays pour atterir au seul endroit où tout est possible : Hollywood. Là-bas, les agents sont plus ouverts qu'à New York, et Stallone réussit à se faire engager dans plusieurs séries, où il joue des petits rôles : "Kojak", "Baretta" et Police Story", entre autres ...
Il trouvera même quelques emplois obscurs dans des films à gros budget comme "Capone", "Death Race 2000", "The Prisoner Of Second Avenue" ou " Farewell My Lovely". Ce ne sera pas suffisant pour faire fortune puisqu'il se souvient de ses maigres moyens à l'époque : "Pour mon vingt-neuvième anniversaire, je vivais à Hollywood et je n'avais que cent six dollars à la banque. Ma femme m'a acheté un gâteau à 1,15 dollars et m'a dit de faire un voeu. J'ai immédiatement souhaité qu'on ait les moyens le plus vite possible de quitter l'appartement misérable dans lequel on était installés. Sur le moment, ça n'a pas été très efficace puisque les choses ont encore empiré. Ma femme est tombée enceinte et je n'avais plus le moindre espoir en vue. Je me suis rendu compte à cette époque que le seul moyen de m'en sortir était de tenter ma chance dans un domaine plus creatif."

Voila je suis en train de vous faire les reste (Il en reste BEAUCOUP ^^). Voila si est possible pour le moment de ne pas le Copier/Coller sur votre blog ou autre (A par avec mon accord).. S'il vous Plait. Merci d'Avance !

Publié dans Biographie

Commenter cet article

tarakuma 07/08/2006 22:28

très sympa à lire, j'ai appris pas mal de chose .
 
continues comme ca, le blog est très sympa.