Suite Biographie 2

Publié le par Sly_93



UN IDEAL DE VIE


Pour Stallone, le personnage de Rocky est bien davantage qu'un simple boxeur. C'est la représentation d'un idéal de vie. "Des tas de gens m'ont ecrit pour me dire que la philosophie de Rocky avait changé leur vi, s'émerveille t-il. Ils ont appliqué l'histoire de ce boxeur à leur situation particulière, et ont soudain réalisé qu'ils pouvaient devenir le meilleur libraire, le meilleur coiffeur ou le meilleur professeur; qu'ils pouvaient s'ameliorer et aller aussi loin que les porterait leur volonté...
Peut-être plus loin qu'ils ne l'avaient jamais rêvé. Bref, tout ce qu'a toujours prôné le rêve américain, mais exprimé dans une forme un peu nouvelle. Les films positifs sont un moyen parmi tant d'autres de restaurer cette mentalité dans l'esprit des gens." 
Après le succès phénoménal de "Rocky", Stallone s'est lancé dans un nouveau pari : incarner le syndicaliste Johnny Kovak, un personnage complexe dont le film "F.I.S.T" montre l'évolution, de la jeunesseà l'âge mur. Un parcours qui commence dans la rue pour aboutir à la tête d'une puissante organisation, avec, à la clé, un pouvoir tel qu'il le conduit inévitablement à la corruption. A ce stade de sa carrière, Stallone sait que tout peut basculer en un seul film. C'est donc avec la plus grande circonspection qu'il aborde cette nouvelle étape. Mais lorsqu'il emportera chez lui le script de "F.I.S.T", après avoir rencontré le réalisateur Norman Jewison, il ne sera pas long à se décider. Il se plonge dans l'histoire durant toute la nuit, rapelle le réalisateur le lendemain matin et lui dit ces simples mots : "Je veux faire ce film."
Ce qui a plu dans ce script ? "Il était solidement charpenté, repond t-il, c'est indispensable pour faire un bon film". Et d'ajouter : "F.I.S.T" est un film sur l'Ameriqueet c'est précisement ce que j'avais envie de faire".

UNE SUPERSTAR TRES DEMANDEE

Vient ensuite "Paradise Alley", l'histoire épique des trois frères Carboni. Avec une grande première : non seulement Stallone est la vedette de ce film, dont il interprète la chanson, mais en plus il le réalise ! Un bon moyen de se faire la main pour "Rocky II" et "Rocky III", qui ne tarderont pas plus. Une performance éreintante qu'il ne peut cependant pas se permettre à tous les coups. C'est donc en tant qu'acteur uniquement qu'il tourne ensuite "Nighthawks", l'histoire d'un terroriste internationnal perdu dans New-York.Stallone y joue le rôle d'un flic travaillant pour une unité spéciale de la police de la ville. Dans cette histoire échevelée, dont le rythme ne faiblit jamais, l'acteur fera ses véritables débuts avec le cinéma d'action.
"Victory" sera encore une nouvelle expérience. Stallone y partage l'affiche avec des vedettes étrangères comme Micheal Caine ou Pelé. Dans cette histoire qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale, il joue sa tête avec d'autres prisonniers dans un match de football contre l'équipe nationale allemande. Vient ensuite un nouveau triomphe, en même temps que le début d'un mythe. Dans " First Blood", un super film d'action de 11millions de dollars, Stallone tape dans le mile avec le personnage de John Rambo, un vétéran du Vietnam, médaillé militaire qui n'a jamais réussi à se reintégrer dans la vie active.
Bien que ce ne soit qu'un film, Stallone va, au cours du tournage, endurer des situations proches de celles qu'est supposé vivre le personnage qu'il interprète. Peu d'acteurs accepteraient de courir torse nu l'hiver en pleine forêt canadienne. Non content de frôler en permanence la broncho-pneumonie, il se met également dans des situations à faire palir l'assureur qui couvre les risques du tournage. Ironie du sort, c'est au cours d'ue scène dans laquelle il est doublé qu'il subira un accident. Il s'agit de sauter du haut d'un arbres et de se raccrocher aux branches. On a demandé à un cascadeur, professionnel de s'acquitter de cette mission plutôt périleuse, mais Stallone est tout de même obligé de monter à l'arbre pour tourner un gros plan. Il glisse sur un morceau d'écorse et atterrit  sur le ventre quelques mètres plus bas. Bilan : quatres côtes cassées. Le tournage sera interrompu le temps d'aller faire une radio et de mettre un bandage, après quoi, Stallone reprendra  immédiatement le travail... Il adoptera cependant une attitude un peu plus prudente à l'égard des cascades.

Publié dans Biographie

Commenter cet article

Charlotte 29/08/2006 12:07

Toujours aussi bien.Meme si la on apprend moins de chose...il reste quand meme l'histoire de la cascade!
Merci!